Guérin Bernard

Guérin Bernard

Bernard Guérin se décrit lui-même comme « collectionneur de bandes dessinées, lecteur disparate, cuisinier méticuleux et joueur d’échecs amateur mais obstiné ».
Ses goûts hétéroclites l’ont conduit à exercer un grand nombre de métiers fort divers et savamment variés : tourneur, ajusteur, magasinier, relieur, employé de bureau, pigiste, représentant, animateur, ou encore menuisier.
Depuis plus de quinze ans, il exerce en tant que bouquiniste. En boutique d’abord, puis au sein de la Vieille Bourse de Lille où se situe l’intrigue de son premier roman policier.