Descamps Bruno

Descamps Bruno

Bruno Descamps est né il y a quelques décennies à Roubaix, à l’époque où Marylin Monroe tournait ses dernières scènes avant d’expirer de l’autre côté de l’océan. Il vit dans la région de Lille avec sa femme et ses deux enfants et, s’il s’habille toujours de noir, c’est pour faciliter son choix vestimentaire le matin après le rasage et la douche. Autodidacte, il se dit souvent qu’il aurait dû faire des études. Mais il a préféré lire des livres, faire de la musique et écrire des nouvelles et des romans. Il a ainsi fait provision d’un tas de choses hétéroclites : bouts de phrases, poèmes, mélodies, images, romans inachevés ou aboutis, rencontres inespérées et amitiés inoubliables.

Bien sûr, il travaille, c’est inévitable. Il s’agit de gagner des sous pour nourrir sa famille, payer les factures, s’acheter l’essentiel et le superflu. Chaque jour, donc, il va au bureau, à Lille, pour interviewer des gens et rédiger des articles. Et il lui arrive de se demander si tout cela a vraiment un sens. C’est peut-être pour ça qu’il écrit des histoires où errent des types qui trimbalent leur corps comme une vieille fringue froissée, tout en marinant dans leurs anxiétés.