A_Fiche_225

Gérard Jean-Christophe

Né en 1960 à Valenciennes, Jean-Christophe Gérard a vécu dans l’Avesnois jusqu’à l’obtention du baccalauréat. Il poursuit des études de philosophie à Lille où il vit et travaille ensuite comme enseignant. C’est en terminale qu’il découvre Raymond Chandler grâce à une série d’articles signés par Philippe Garnier dans Rock & Folk. Pareille initiation lui permettra de ne jamais oublier que dans « roman policier » il y a d’abord « roman » : l’intrigue est avant tout l’occasion de développer une atmosphère et de mettre en scène des personnages hauts en couleur et ce sont les répliques « qui tuent » autant, voire davantage, que les armes à feu. Les femmes fatales, l’alcool et l’humour peuvent être servis en proportions variables, du moment que c’est à hautes doses.
Peu de goût, donc, pour le casse-tête qui se réduit à la seule résolution d’une énigme — et qu’il devient d’ailleurs inenvisageable de relire une fois qu’on connaît la solution (le nom du meurtrier). Pour le sport cérébral, il y a les grilles de mots croisés ou de sudoku.