Corre Laurent

Corre Laurent

Né en 1965 à Montpellier, Laurent Corre a passé son enfance et son adolescence en Ardèche. Après diverses tentatives musicales à Paris puis à Montélimar, il retourne dans sa ville natale et suit des cours de photographie, domaine dans lequel il travaillera pendant près de sept ans.
Fin 2000, il s’installe à Lyon où il sera employé plusieurs années comme hôte d’accueil.

Son envie d’écrire survient la même année, après la lecture d’Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb. Il démarre par un roman policier improbable (Dénett Skaréna, le tueur immobile) puis continue avec des écrits plus ou moins autobiographiques.
En 2004, il commence la rédaction d’un polar intitulé Berceuse pour agonie et publie chez J’ai lu, sous le pseudonyme d’Helen Addison, un roman intitulé Frisson austral.
Berceuse pour agonie sera sélectionné pour le Prix INSA des Humanités 2008 et sera publié chez Ravet-Anceau la même année, sous le titre L’inconnu de Lyon.

Pour lui, l’écriture est une forme d’échappatoire à la réalité, mais aussi un moyen de rencontrer ses lecteurs. Ses thèmes de prédilection sont les personnages inadaptés, les romantiques déboussolés, ainsi que le comique ou le désarroi qu’ils génèrent.

Ses ouvrages